Partager c'est aimer!

Swiss Post & Qmarkets – Une réussite de la gestion de l’innovation

Qmarkets maintient actuellement des déploiements réussis avec plus de 200 clients à travers le monde, allant des entreprises multinationales Fortune 500 telles que Total, Nestlé et PMI, aux PME de haute technologie telles que Emergent Biosolutions et Recaro. L’équipe Qmarkets s’efforce de s’assurer que tous les projets sont couronnés de succès, mais parfois, cela est plus facile à dire qu’à faire. Cette publication traitera d’un projet d’innovation qui pose de nombreux défis, mais a également engrangé de nombreuses récompenses.

Plus qu’un service postal

Fondée en 1849, la Poste Suisse a commencé comme la Poste fédérale de Suisse (PTT), transférant initialement le courrier par train et à cheval jusqu’à l’introduction des véhicules à moteur en 1903. Depuis, la Poste est devenue le deuxième employeur en Suisse Avec plus de 60 000 employés, opérant sur 4 marchés, sous 6 filiales et offrant une grande variété de services.

En tant que société qui a survécu à de nombreuses vagues de perturbations technologiques et culturelles au cours de ses 167 ans d’existence, la Swiss Post et ses employés ont appris à comprendre la valeur de l’innovation. Par conséquent, ce n’était pas une surprise pour l’équipe de Qmarkets lorsqu’ils ont été contactés par la Poste qui recherchait une plateforme de gestion de l’innovation de qualité. Cependant, ce qui a surpris l’équipe Qmarkets, c’est la quantité d’expertise, de créativité et de détermination que la Poste a apporté quand ils ont commencé à travailler sur ce projet. Ils n’essayaient pas seulement d’installer un système à jetons pour calmer les actionnaires ou les syndicats; Ils voulaient faire un effort concerté pour déclencher une étincelle d’innovation à tous les niveaux de leur organisation.

Une solution sur mesure

Swiss Post 1

Bien sûr, l’équipe de Qmarkets était plus qu’heureuse d’aider la Swiss Post à atteindre son objectif, en attribuant des experts de produits et des développeurs dédiés au compte afin de s’assurer que leurs spécifications et exigences exactes soient respectées. Cependant, avec l’expérience déjà étendue de Qmarkets sur des projets d’innovation réussis, ils ont également eu de nombreuses recommandations. L’une des premières recommandations de Qmarkets était de maintenir l’identité de marque de la Poste, mais aussi de donner à leur projet sa propre identité unique qui engagerait et motiverait leurs employés. Par conséquent, «Postidea» est née – une plateforme magnifique qui a utilisé les excellentes marque et couleurs de l’entreprise, tout en cultivant une mentalité de start-up autour de l’initiative de marketing interne.

Alors que le logiciel de gestion d’idées de Qmarkets peut être utilisé pour aborder une variété de cas d’utilisation, initialement la Swiss Post était principalement intéressée à relever le défi de l’amélioration des processus et de la réduction des déchets. Cela impliquait l’utilisation d’un flux de travail standard où les idées étaient votées par une foule, puis envoyées aux experts pour évaluation, avant d’être envoyées à un décideur pour approbation finale. En conséquence, la Poste a mis en place des dizaines d’idées.

Adopter une culture de la meilleure pratique

Alors que la plateforme avancée de gestion des idées Q-max, que la Swiss Post a choisie, offrait des solutions pour plusieurs de ses défis organisationnels, certaines ont dépassé la portée de ce projet original. Ils ont rapidement identifié que beaucoup de leurs employés individuels trouvaient des moyens de gagner du temps et de l’argent sur une base quotidienne, mais ne partageaient pas ces astuces au-delà de leur cercle direct de collègues. Afin de faciliter cela, la Poste Suisse avait besoin d’une plateforme qui impliquait ses employés avec le principe d’amélioration des processus et créait une culture du partage des meilleures pratiques à l’échelle de l’entreprise.

Qmarkets a répondu à ce défi avec le développement d’un produit construit sur mesure appelé Q-kaizen. Nommé d’après la pratique commerciale de l’excellence opérationnelle japonaise, cette plateforme a permis à la Poste de promouvoir non seulement le partage des meilleures pratiques, mais aussi de gérer, évaluer et quantifier son succès.

Par exemple, un travailleur individuel a découvert qu’il pouvait économiser 20 minutes chaque semaine grâce à un ajustement de calendrier innovant, et lors du lancement de Q-kaizen, il a eu l’occasion de le partager avec un public plus large. Sa proposition a été évaluée au sein de la plateforme par un groupe d’experts de la société qui a confirmé qu’elle pouvait légitimement être utilisée par d’autres travailleurs, puis elle a été publiée pour les autres utilisateurs. La plateforme a ensuite invité automatiquement des utilisateurs concernés spécifiques à adopter cette meilleure pratique dans le système Q-kaizen, entraînant ainsi de nombreux autres travailleurs à utiliser ce concept. Non seulement une idée simple comme celle-ci peut faire économiser des milliers de dollars, mais elle a également un effet inestimable sur la culture de l’entreprise – en apportant aux employés la tranquillité d’esprit que le temps qu’ils donnent à la Poste Suisse est investi de la manière la plus efficace possible.

Identifier “le prochain bon coup”

Un autre grand défi, que le projet de la Poste a posé, était lié à la pratique commerciale du scoutisme technologique. L’équipe de la Poste Suisse a identifié que les technologies naissantes offrent le potentiel de révolutionner leur industrie et avaient besoin d’un moyen de s’assurer qu’elles seraient en premiere ligne si l’occasion de les utiliser apparaissait. Heureusement, Qmarkets a pu intégrer un module de son produit Q-scout pour transférer les idées de scoutisme dans une plateforme de flux de travail interne de la Poste, appelée réseau de la Poste. Cette intégration a permis à l’ensemble du public de la plateforme existante Q-max Postidea de contribuer aux initiatives de scoutisme.

Du fort au plus fort

Maintenant en 2016, Swiss Post et Qmarkets continuent de travailler ensemble pour développer et délivrer de nouvelles innovations, et en mars, ce travail a été reconnu lorsque Lorenz Wyss, responsable de l’idéation à la Poste, a reçu le prix international annuel pour la gestion d’idées au  » Zentrum Ideen und Innovationsmanagement « à Berlin.

De plus, l’équipe de Qmarkets a été rejointe personnellement par Lorenz lors du « chief innovation officer summit » à Londres. Cet événement a permis à Lorenz de partager les expériences de son équipe en collaboration avec Qmarkets et ses logiciels, par une session de 30 minutes intitulée «Chocolat, horloges et service postal: perturbation des stéréotypes». Cet événement a également permis à Qmarkets de partager l’histoire de son projet de la Poste Suisse par un tout nouveau document d’étude de cas qu’ils ont distribué à l’événement. Maintenant, Qmarkets vous permet de découvrir cette réussite en la mettant en ligne. Remplissez simplement vos informations ci-dessous pour recevoir votre copie gratuite de ce document et apprenez à maximiser le bénéfice de votre projet de gestion de l’innovation aujourd’hui.