Le dilemme de l’entreprise: l’innovation progressive et l’innovation de rupture

Sharing is caring!

Alors que les compagnies de taxi ont parcouru un long chemin au cours des années dans l’amélioration de leur service clientèle, rien ne pouvait se comparer au changement radical engendré par l’introduction d’Uber, une entreprise qui a radicalement changé l’industrie du taxi presque du jour au lendemain et capturé une grande part de marché. Ce modèle d’innovation de rupture, est-il un modèle d’innovation que d’autres entreprises devraient s’efforcer d’adopter?

Les spécialistes de l’innovation divisent généralement la portée de l’innovation en deux grandes catégories: progressive et perturbatrice. L’innovation progressive met l’accent sur l’amélioration des coûts ou des caractéristiques des produits ou services existants. L’innovation perturbatrice ou dite « de rupture » crée un changement radical qui transforme les marchés ou les industries existants, voire en crée de nouveaux, en introduisant de nouveaux produits révolutionnaires. Une entreprise devrait-elle mettre l’accent sur la tentative de générer une idée «magique» qui va révolutionner l’entreprise et générer des millions de nouveaux flux de revenus? Ou devraient-elles prioriser les économies de coûts et les innovations progressives qui seront beaucoup plus susceptibles d’apporter des bénéfices plus petits? Les deux méthodes ont leurs avantages et inconvénients. Quelle est la bonne pour votre entreprise? Cela dépend beaucoup de ses circonstances spécifiques. Ici, nous allons jeter un oeil à ces deux méthodes.

Marcher du bon côté – l’innovation progressive

L’innovation progressive se concentre sur la continuité de la compétitivité des produits ou services existants en se concentrant sur la réduction des coûts et l’amélioration ou l’ajout de fonctionnalités. Grâce à son faible niveau d’incertitude et de risque, il est de loin la forme d’innovation la plus populaire. Il est difficile de se tromper avec l’innovation progressive.

Un bon exemple d’innovation progressive est Gmail de Google, le service de messagerie le plus populaire au monde. Lors du premier lancement, Gmail avait peu de fonctionnalités, mais a fait une très bonne chose. Il a distribué des emails rapidement, sans une tonne d’annonces déroutantes. Comme le temps passait, Google a introduit de nombreuses fonctionnalités supplémentaires et amélioré son service, ce qui le rend plus rapide et meilleur. Depuis lors, l’entreprise a réussi à imiter cette méthode à plusieurs reprises avec ses autres produits, de Google Maps jusqu’au navigateur Internet Chrome. Google se dépêche pour obtenir un produit simple sur le marché afin de délimiter rapidement la part de marché dans les industries émergentes, puis améliore progressivement son offre, ce qui fait de lui le meilleur sur le terrain.

Mais il y a toujours des dangers avec l’innovation progressive – surtout si c’est votre seule méthode. Prenez Kodak, par exemple. Kodak a dirigé l’industrie de la photographie pendant des années avec des améliorations progressives, mais constantes du film traditionnel. Lorsque l’innovation perturbatrice de l’imagerie numérique a été introduite, cela a révolutionné la façon dont les gens prenaient, stockaient et utilisaient des images – rendant Kodak obsolète. Si l’entreprise avait été disposée à investir du temps et des efforts dans des innovations plus perturbatrices, elle aurait peut-être continué à être un concurrent de l’industrie.

 

Tout ou rien – l’innovation de rupture

Disruptive Innovation

Cela nous amène à des innovations perturbatrices. L’innovation de rupture explore les nouvelles technologies et se caractérise par un haut niveau de risque et d’incertitude. Ironiquement, les innovations perturbatrices dépendent souvent d’améliorations progressives, d’améliorations apportées aux technologies complémentaires. En raison du facteur de risque élevé, les petites entreprises ou les start-up jouent généralement un rôle important dans l’innovation perturbatrice. Du côté positif, vous n’avez parfois pas besoin de rivaliser pour la part de marché avec l’innovation perturbatrice, puisque vous bifurquez et créez votre propre marché. Et le rendement éventuel peut souvent être spectaculaire – beaucoup plus que par l’innovation progressive. L’exemple Uber, fourni ci-dessus, est un excellent cas d’innovation perturbatrice qui a rapporté gros.

Puisqu’il s’agit généralement d’un processus complexe et long, avec des hauts et des bas, les critères utilisés pour évaluer une idée radicale ne devraient pas être les mêmes que ceux appliqués aux innovations progressives. Alors que l’innovation progressive aura souvent un modèle de développement officiel, par étapes, les innovations perturbatrices exigent habituellement un modèle informel et souple, surtout aux premières étapes, en raison des nombreuses incertitudes. Voir les idées associées à une forte incertitude du point de vue des entreprises et trajectoires traditionnelles soit donne un faux sentiment de sécurité, soit conduit à rejeter prématurément les bonnes idées. Vous pouvez passer à un modèle plus formalisé dans les étapes ultérieures, après que ces incertitudes aient été minimisées.


Trouver votre équilibre en matière d’innovation

Que vous choisissiez des innovations perturbatrices ou progressives dépendra de nombreux facteurs – par exemple, l’industrie dans laquelle vous opérez. Le taux de changement technologique varie beaucoup d’une industrie à l’autre. Certains secteurs se caractérisent par des changements rapides et des innovations perturbatrices, d’autres par des changements plus petits et progressifs. Mais généralement, il n’est pas nécessaire de mettre tous vos œufs dans un panier. En fin de compte, il est préférable de trouver un équilibre entre les deux approches. Combinez l’introduction d’un produit révolutionnaire occasionnel avec de nombreuses petites améliorations supplémentaires dans les produits existants. En ayant une vue d’ensemble de vos initiatives au fil du temps, vous pouvez éviter de submerger ou de décevoir le marché.

Adopter les bonnes technologies d’innovation pour soutenir votre cadre d’innovation

La plateforme de gestion d’idées de Qmarkets est souvent configurée pour s’attaquer à l’amélioration des processus d’entreprise, ce qui lui permet de servir de cadre pour analyser et améliorer la nature continue des processus dans le cadre des modèles d’entreprise des organisations. Il peut générer de nouvelles politiques et procédures, permettant ainsi de garantir que les opérations de votre entreprise donnent des résultats optimaux à un coût minimal, qui répondent aux besoins et aux attentes du marché.

Avec cette plateforme, Qmarkets vous permet de concevoir un processus adapté à la fois pour l’innovation progressive et l’innovation perturbatrice, en optimisant leur efficacité.

Lorsqu’ils sont conçus et mis en œuvre efficacement, l’amélioration des processus d’entreprise peut apporter des avantages importants à toute organisation, y compris:

Avec le processus en place, le logiciel de gestion d’idées de Qmarkets vous permettra de recueillir des idées innovantes (progressives ou radicales) auprès d’équipes spécifiques au sein de l’organisation ou de tous les employés. Vous pouvez également impliquer d’autres intervenants de la chaîne de valeur, tels que des partenaires, des fournisseurs ou des consultants tiers.

Contactez Qmarkets pour consulter nos experts et découvrir comment votre entreprise peut innover et transformer des idées en résultats!

Continuous Improvement Practices - performance excellence

Want to Take Continuous Improvement To the next level?

Unleash winning strategies for optimizing productivity, reducing waste, and driving continuous improvement throughout your enterprise.

Click to Learn More!

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience possible lorsque vous consultz notre site Web. En continuant de naviguer sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. Pour contrôler vos préférences, consultez notre politique de confidentialité.