Gestion de l’innovation majeure: le passé, le présent et l’avenir des changements du marché à 180 °

Partager sur linkedin
Partager sur twitter
Partager sur email
Partager sur facebook
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp
Partager sur google
Partager c'est aimer!

Avec autant d’innovations perturbatrices qui arrivent si vite, il est devenu de moins en moins rare que les entreprises se forment autour d’un service ou d’un produit qui les définit tout au long de leur vie. Dans presque toutes les industries, la possibilité de faire basculer ou même de déplacer l’ensemble du modèle économique est devenue plus réelle et plus conventionnelle. Alors que la sensibilisation accrue des consommateurs transforme les marchés et la politique gouvernementale, et que la technologie crée autant de raccourcis inattendus, je crois que cette tendance ne peut que persévérer dans le futur.

Puisant dans le réservoir collectif d’expériences pertinentes des entreprises, voici un bref panorama historique et actuel sur la manière dont les chefs d’entreprise se sont efforcés de s’adapter aux paysages et aux temps nouveaux – certains avec succès et d’autres non – et comment le succès peut être atteint et l’échec minimisé, dans notre propre ère effrénée.


Construire sur des histoires anciennes

Les entreprises ont toujours dû travailler dur pour s’améliorer, mais elles ont rarement dû transformer leur produit de base – un fait qui a changé avec le temps et la sophistication des goûts et des préférences des consommateurs.

50% des directeurs financiers pensent que la réinvention est un moteur de transformation. Source: PWC

 

Un de mes exemples préférés est celui de Tiffany & Co., connue pour ses bijoux et ses souvenirs réputés. Mais Tiffany & Co. a commencé comme Tiffany, Young & Ellis – un magasin de papeterie haut de gamme, vendant des outils d’écriture, des enveloppes et des cartes de luxe à New York. Onze ans après le début de l’entreprise, la monarchie française est tombée et la société a acheté des bijoux d’aristocrates en fuite, y compris un corset bijou qui aurait été porté par Marie-Antoinette. Saisissant cette grande opportunité, Charles Tiffany a acheté les actions de Young et Ellis, et a orienté sa marchandise vers les bijoux. Ainsi, a commencé l’histoire éminente de Tiffany & Co.

Un autre exemple que j’aime présenter est celui de Nintendo, qui était à l’origine un fournisseur de cartes à jouer faites à la main, et qui tentait de pénétrer un certain nombre de nouveaux marchés parce que l’intérêt du consommateur pour les cartes à jouer avait considérablement diminué. Ils ont tenté leur chance dans les services de taxi, un réseau de télévision, un petit aspirateur pour un jouet et des «hôtels d’amour» – nous laisserons cela à l’imagination du lecteur. Ce n’est qu’après l’introduction des jeux et des consoles électroniques que la marque Nintendo a retrouvé sa popularité.

Pourquoi Tiffany & Co. a-t-elle si bien réussi et pas Nintendo? Parce que Tiffany & Co. a eu l’occasion de mesurer l’intérêt des consommateurs américains pour les pierres précieuses haut de gamme avant leur entrée sur le marché. Les bijoux apportés par Tiffany & Co. de France étaient des «versions bêta» et les acheteurs étaient des «pionniers». La société a eu la possibilité de communiquer efficacement avec son marché potentiel, ce qui a conduit à un énorme succès.


Se nourrir du changement dans le monde d’aujourd’hui

Alors que l’interconnectivité entre la santé, l’environnement et la durabilité est devenue de plus en plus claire pour les consommateurs et les gouvernements, nous constatons que de plus en plus d’entreprises modifient leur produit à 180 degrés – et parfois même se battent contre la version vendue auparavant.

Un exemple de cela est Volvo et Jaguar Land Rover qui se sont tous deux engagés à ne plus vendre de voitures à moteur à combustion interne d’ici 2020. Les nouvelles voitures seront hybrides ou entièrement électriques – une décision qui a autant un lien avec la réglementation européenne qu’avec la demande des consommateurs. Déjà en Norvège, près d’un tiers des voitures neuves vendues sont électriques, ce qui montre le besoin urgent des constructeurs automobiles de rejoindre les réalités des consommateurs.

 

À l’inverse, il y a Nokia, qui s’est recréé avec succès à plusieurs reprises, mais a manqué le changement important, avec des résultats désastreux. Nokia a été fondée en 1865 comme une usine de pâte a papier, avant de passer à la production d’électricité, puis de caoutchouc et de câble. Ce n’est que dans les années 1970 que la société est passée au réseautage et à la radio, aidant à développer les normes mobiles GSM, 3G et LTE. En 1987, Nokia sortait son premier téléphone mobile et, en 1998, a dépassé Motorola pour devenir le premier vendeur de téléphones mobiles au monde.

Tout cela s’est arrêté lorsque Nokia a choisi de continuer à investir dans Symbian, son OS mobile interne, au lieu de passer à Android. La concurrence croissante d’Apple et de Google a mis Nokia hors jeu et a conduit à sa quasi-faillite en 2012. Aujourd’hui, Nokia est revenu au monde du réseautage, et une autre société, HMD Global, a autorisé la marque Nokia a sortir de nouveaux téléphones.

Ce que nous voyons dans tous les exemples ci-dessus, et le point que j’ai souligné à maintes reprises avant de travailler avec de nombreuses entreprises, c’est que savoir quand maintenir le cap ou au contraire, changer de direction est une décision cruciale pour toute entreprise, et peut permettre de rester dans la course ou conduire à sa fermeture.


L’avenir de l’innovation, c’est maintenant

Dans le passé et aujourd’hui encore, découvrir la prochaine idée prodigue a nécessité de rester au fait de l’environnement commercial – y compris les marchés de produits ou de services, les consommateurs, les gouvernements et même les ONG. Dans le monde hautement perturbateur et toujours connecté d’aujourd’hui, les communautés d’innovation en ligne peuvent être une force puissante pour le changement, propulsant les entreprises dans des directions auxquelles leurs dirigeants n’auraient peut-être pas pensé autrement.

Modèle McKinsey pour la réinvention numérique. Source: Mckinsey

 

Nous pensons que tout cadre qui veut amener son organisation dans de nouvelles directions doit regarder vers l’intérieur comme vers l’extérieur – un exploit qui peut être réalisé plus facilement avec une plateforme de gestion d’idées et d’innovation. Cela peut permettre à votre entreprise de découvrir ce que veulent les consommateurs et faciliter la collaboration avec différents groupes, tels que vos employeurs, les start-up ou les universités, pour être au fait des nouvelles tendances.

Dans mon travail avec des entreprises qui utilisent des plateformes de gestion de l’innovation pour mettre en œuvre leurs programmes d’innovation, j’ai remarqué que cette collaboration peut généralement être divisée en plusieurs catégories. Ceux-ci comprennent des programmes internes d’innovation, ainsi que des programmes externes d’innovation ouverte, cherchant à impliquer et à intéresser les clients, à tirer parti et à profiter de cette richesse de connaissances. Une plateforme de gestion de l’innovation peut être aussi utilisée comme plateforme de prospection pour les entreprises qui cherchent à mieux pister et gérer leurs activités de fusions et acquisitions. L’un des usages les plus complexes que j’ai vus était celui d’un pôle d’innovation externe, combinant les principes de l’innovation interne et d’innovation ouverte, en créant une plateforme d’innovation ouverte s’adressant aux startups et communautés d’experts. Ceux-ci partageaient ensuite les produits, les technologies et les idées avec l’entreprise qui avait ouvert le hub, permettant ainsi un développement futur.

Toutes ces utilisations ci-dessus ont été facilitées par l’utilisation d’une plateforme de gestion des idées et de l’innovation, telle que la plateforme offerte par Qmarkets. Que ce soit pour de petits pivotements d’entreprises ou la modification de l’ensemble de votre modèle d’entreprise, une plateforme d’innovation personnalisée peut aider les opérations commerciales évolutives à s’organiser, se rationaliser, se doter de fonctions personnalisées puissantes et réactives, à plus d’un titre.

 


Pour en savoir plus sur la façon dont Qmarkets peut vous aider à réinventer votre entreprise:

 


A propos de Steve:

Steve aide les entreprises à innover depuis 20 ans. Il a commencé par travailler dans le groupe Kaizen Lean Manufacturing / JIT (Just In Time) au sein de la société Boeing. Suite à cela, Steve a ensuite été impliqué pendant plus de 10 ans chez Verizon Enterprise Solutions, en collaboration avec des agences gouvernementales nationales et fédérales. Steve les a aidés à créer des solutions sans fil pour la surveillance en temps réel de l’activité sismique, la surveillance des capteurs le long de Homeland Borders et l’amélioration globale des produits et des processus. Enfin, Steve a co-fondé Senworth Body Cameras, une start-up qui a créé des capteurs activés holster et une transmission en continu sans fil pour aider les forces de l’ordre, incluant des dizaines de brevets uniques.

Depuis qu’il a rejoint Qmarkets début 2017, Steve dirige notre équipe nord-américaine, aidant des entreprises comme Cigna, la Federal Reserve Bank, l’équipe de basket-ball Orlando Magic et bien d’autres à devenir des leaders de l’innovation dans leur secteur d’activité., en mettant en œuvre la solution de gestion d’idées et d’innovation dans leurs programmes de gestion de l’innovation, d’amélioration des processus et d’excellence du rendement.

Discover How Philip Morris International Is Transforming Via Innovative Self-Disruption

This insightful free webinar explores how the world’s leading cigarette company is implementing one of the most revolutionary innovation strategies in modern business…

Don't miss out!

Ce site Web utilise des cookies.
Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience possible lorsque vous consultez notre site Web. En continuant de naviguer sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Pour contrôler vos préférences, consultez notre politique de confidentialité.